Quelle est la différence entre le divorce contentieux et le divorce à l’amiable ?

Le divorce est une notion générique qui implique plusieurs réalités et intègre une multitude de procédures pour sa concrétisation. Ainsi parmi les types de divorces, le divorce contentieux et le divorce à l’amiable (par consentement) sont les plus opérés. Nous vous proposons dans cet article la différence qui existe entre le divorce contentieux et le divorce à l’amiable.

Le divorce contentieux : définition et procédure

Le divorce contentieux est aujourd’hui l’une des moyens de séparation les plus adoptés et en dehors des autres types de divorces existants. En effet, c’est une forme de séparation dont le principe est de venir à bout d’un conflit entre les époux. Selon le code de famille, les époux en discorde sur les modalités de la rupture du mariage sont appelés à faire recours au divorce contentieux. La plupart des couples qui adoptent le divorce contentieux ne s’entendent pas sur les conséquences de la séparation, dont la pension alimentaire, la garde des enfants, l’attribution du logement familial ainsi que la prestation compensatoire. Avec le divorce contentieux, il est impossible de se passer du juge des affaires familiales pour son adoption d’autant plus que les époux entretiennent déjà une relation conflictuelle. Ce qui rend parfois la médiation difficile. Le divorce contentieux ne peut être obtenu au terme de plusieurs étapes, car il nécessite de véritables suivis juridiques.

En ce qui concerne la procédure relative à ce type de divorce, il faut retenir qu’il faut d’abord la rédaction de la requête en divorce par les époux qui sera introduite devant le tribunal de grande instance. Après cela s’en suit l’étape de l’audience de conciliation devant le juge aux affaires familiales puis de l’assignation en divorce par le demandeur. Ceci pour l’établissement des convocations de non-conciliation. Ensuite, la dernière étape de la procédure du divorce contentieux est le rendu du jugement du divorce par le juge après les auditions. Cependant, il faut notifier que le coût du divorce contentieux est très onéreux à cause de la multiplication des audiences qui sont enregistrées avant la dernière étape.

A lire aussi  Les différentes procédures pour divorcer : un guide complet

Le divorce à l’amiable : définition et procédure

À l’opposé du divorce contentieux, le divorce à l’amiable est la forme de séparation qui est le plus conseillée puisqu’il est rapide et ne nécessite pas une grande intervention. Le divorce à l’amiable ou encore divorce par consentement selon le code de famille fonctionne sur le principe d’acceptation du divorce et ses conséquences par les époux. Le divorce à l’amiable est dépourvu à cet effet de relation conflictuelle susceptible de rendre le processus de divorce compliqué. Les époux qui souhaitent divorcer à l’amiable sont tenus d’être d’accord sur les conséquences de la séparation, dont la pension alimentaire, la garde des enfants, l’attribution du logement familial, la prestation compensatoire et autres.

Parlant de la procédure de réalisation du divorce à l’amiable, elle se déroule en plusieurs étapes tout comme les autres types de divorces. Tout d’abord, il faut prendre rendez-vous avec l’avocat afin que ce dernier établisse un dossier pour enclencher la procédure du divorce. Après cette étape s’ensuit celle de l’établissement de la convention de divorce avec l’avocat suivi du dépôt de la requête devant le juge puis enfin l’audience devant le juge aux affaires familiales (JAF) pour la clôture. Pour le coût, il faut retenir que le divorce à l’amiable est moins couteux par rapport au divorce contentieux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*