Les nouveaux dispositifs sur la demande de prêt immobilier en 2022

Différents dispositifs sont entrés en vigueur sur le prêt immobilier à partir de 2022. Il vous est alors conseillé de les prendre en compte avant de déposer votre dossier. Vous éviterez de ce fait de mauvaises surprises comme les problèmes avec la loi. Vous pouvez en tout cas prendre note des différents points suivants.

Vous devrez vous informer sur les critères de base

Il est important de vérifier les critères de base avant de déposer votre demande de crédit immobilier. Votre banque peut parfaitement vous donner plus d’explications sur les conditions à respecter. Notez en tout cas que vous devrez faire attention à votre taux d’endettement. Celui-ci est passé à 35 % à partir du 1er janvier.

Vient ensuite la durée maximale de votre prêt qui est passé à 25 ans. Cette durée peut en outre monter jusqu’à 27 ans dans certains cas. Il faut de ce fait convaincre la banque avec votre dossier. Vous pourrez ainsi profiter de 2 ans de différé de remboursement.

Cette prolongation est par exemple possible si vous comptez acheter un bien immobilier neuf. Cela est aussi valable si vous devez réaliser des travaux dépassant 25 % du coût total de l’achat du bâtiment.

Plus de marge de manœuvre pour votre banque

Il faut souligner que votre banque peut avoir plus de marge de manœuvre depuis 2022. Elle peut par exemple valider jusqu’à 20 % de crédits immobiliers chaque trimestre. Ces accords concernent principalement les demandeurs qui ne remplissent pas les conditions. Vous devrez toutefois prouver que vous voulez acheter une résidence principale pour obtenir le crédit.

Vous pouvez aussi profiter de ce privilège si vous êtes considéré comme étant un primo-accédant par la banque. Vous risquerez d’avoir du mal à vous en sortir si vous comptez demander un crédit immobilier pour réaliser un investissement. Il faudra de ce fait vous préparer à d’autres dispositifs pour éviter les pertes.

Le point sur les taux d’intérêt

Il ne faut pas négliger les taux d’intérêt même si les changements peuvent être bénéfiques pour vous. D’ailleurs, il vous est conseillé de vous informer sur les coûts immobiliers pour éviter les mauvaises surprises. Vous devez savoir que les taux moyens sur 20 ans varient à 1 % en octobre 2021.

Certains emprunteurs pouvaient obtenir jusqu’à 0,63 % pour le taux d’intérêt de leur crédit immobilier. Mais, cela a augmenté jusqu’à 1,1 % à partir du mois de décembre pour les emprunts de 20 ans.

Notez d’un autre côté que le coût des immobiliers a beaucoup augmenté pendant le dernier trimestre de l’année 2021. En effet, une augmentation de 9 % a été constatée pour les maisons contre 5,2 % pour les appartements. Des hausses qui risquent d’être difficiles à maîtriser jusqu’à la fin de l’année 2022.

Les dispositifs mis en vigueur à partir du 1er juin

Prenez note du fait que d’autres conditions ont été adoptées à partir du mois de juin 2022. Vous pouvez alors prendre note des points suivants afin d’éviter les problèmes avec la loi :

  • Une gestion des frais plus transparente : vous n’aurez plus à vous soucier des frais liés à vos assurances à partir du mois de juin. Ceux-ci doivent être affichés sur les sites des assureurs avant de signer un contrat de prêt.
  • Le droit à l’oubli : chaque emprunteur doit pouvoir profiter de ce droit. Il est souvent en relation avec votre état de santé en insistant sur les conditions d’invalidité. Il faut noter que ce droit vous ouvrira la porte à différentes garanties. Il suffit de bien remplir le questionnaire médical pour éviter les problèmes de santé.
  • Le cas des titres-restaurants : la loi indique en principe un plafond journalier sur les titres-restaurants. Le dispositif concerne principalement différents types de restaurants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.